Doit-on souscrire une assurance pour pocket bike ?

Numéro de TVA intracommunautaire : nouvelles exigences d’amazon
mars 13, 2019

Doit-on souscrire une assurance pour pocket bike ?

assurance pour pocket bike, assurance moto

assurance pour pocket bike, assurance moto

Ces dernières années, les pockets bikes ont eu une grande part de marché et ont séduit un bon nombre de personnes notamment les amateurs d’engins motorisés. Au fil du temps, ces mini-motos sont devenues une discipline à part entière. Actuellement, il y en a pour tous les âges et toutes les envies. Cependant, pour les utiliser en toute sérénité, la loi impose aux usagers de souscrire une assurance responsabilité civile.

Assurance mini-moto, une obligation pour les utilisateurs

Tous les propriétaires de mini-moto comme les pockets bikes et mini-quad non homologués doivent savoir qu’il faut déclarer ces véhicules au Ministère de l’Intérieur. A noter que malgré leur petite taille, ces dispositifs doivent être assurés au tiers tout comme les autres véhicules motorisés terrestres. Ce n’est pas parce qu’ils ne vont pas sur route qu’il est inutile de souscrire une assurance. Pourtant, en parlant d’assurance, le principe reste le même. Quand un véhicule peut circuler, même si ce n’est pas dans les voies publiques, il est impératif de l’assurer contre les dommages qu’il peut causer à autrui. Il faut alors prendre une assurance responsabilité civile automobile. Appelée aussi assurance au tiers, elle couvre tous les dommages que ce soit matériel ou corporel que le conducteur de la pocket bike peut causer à des tiers. Peu importe la cylindrée ou le lieu où le mini véhicule a été utilisé, ce dernier ainsi que l’enfant doivent être assurés. Les parents doivent prendre garde, car l’enfant ne sera pas suffisamment couvert par les garanties offertes par le contrat multirisque habitation. En effet, ce sont le véhicule et les dommages causés qui sont l’objet de l’assurance.

Pocket bike : avantages et inconvénients

Le pocket bike est une moto miniature qui mesure seulement 60 cm de haut et 1 m de long. En tant que mini-moto, sa puissance est limitée. En effet, les cylindrées ne dépassent pas 50 cc. La plupart de ces petits engins motorisés comportent des moteurs 2 temps et possèdent des rouages mécaniques identiques à celles de leurs consœurs plus élancées. Actuellement, elles sont partout et sont commercialisées dans de nombreux concessionnaires physiques et en ligne. Les points forts de la pocket bike sont nombreux. Elle permet aux enfants de connaître les premières sensations avant de monter sur une grosse moto. C’est également un dispositif pratique pour se familiariser à l’autonomie et avoir le sens des responsabilités. De plus, il s’agit d’un excellent moyen d’apprendre à conduire une moto. L’allure de la pocket bike est verrouillée grâce au moteur à faible puissance. C’est un jouet parfait pour les enfants adeptes de deux-roues motorisés. Ce petit engin présente aussi quelques inconvénients tels que la faible autonomie de par sa petite taille. Par ailleurs, sa vitesse moins élevée peut causer des ennuis aux utilisateurs une fois la prise en main maîtrisée.